3 questions à ... Pierre Desseneux

A la question : à qui et à quoi servent ces antennes que l’on voit au centre de notre commune, dominant le cimetière, ne répondez pas que c’est pour communiquer avec l’au-delà, ou que c’est une station d’écoute au service d’une puissance mystérieuse.

 

La bonne réponse, c’est F5JFU.


Qu’est-ce donc que ce code étrange ? C’est l’indicatif d’un radio-amateur que beaucoup connaissent, sans pour autant savoir en quoi consiste cette activité, qui est aussi une vraie passion, et que Pierre DESSENEUX pratique depuis 37 ans.
Vers l’âge de 11 ans, il entend sur les ondes courtes de la TSF Radio-Moscou, puis Radio-Pekin ; il regarde alors la mappemonde et les livres de géographie pour situer ces lieux mystérieux d’où émanent ces émissions radiophoniques, apportant jusque dans le Morvan des langues inconnues.
Dans cette origine de la vocation de radio-amateur, l’on trouve déjà ce qui anime les 4 millions d’hommes (« OM », pour old men) et de femmes (« YL », pour  young lady –admirez la délicatesse !) qui communiquent à travers notre planète.


C’est en effet le goût des contacts divers et le plus souvent lointains qui motive ces passionnés. En même temps, lorsque l’on écoute Pierre DESSENEUX et que l’on consulte la revue Radio-REF qui relie les radio-amateurs français, on s’aperçoit que ces contacts sont le résultat et la justification d’une autre passion, celle de la technique et du matériel qui permettent cet exploit d’échanger en direct avec des personnes situées dans n’importe quel pays (sauf la Corée du Nord !).
Nous vous ferons grâce des détails techniques : si cela vous intéresse, Pierre DESSENEUX pourra vous en parler pendant des heures, voire des journées entières.
Il vous montrera une carte où notre commune est le centre de la planète (cf. photo). Il vous détaillera les bandes de longueurs d’ondes hertziennes, extraordinairement variables (de quelques centimètres à plusieurs milliers de mètres), que peuvent utiliser les radio-amateurs. Il vous expliquera l’intérêt d’orienter sa grande antenne motorisée en fonction de la région du monde visée, ainsi que l’heure la plus favorable à la transmission des ondes.
Et si vous l’interrogez sur tous les appareils bizarres qui occupent la pièce dédiée à cette activité, il est fortement conseillé de prévoir une journée de congé et des cachets d’aspirine.


Mais si vous osez suggérer que ce mode de communication est moins intéressant à l’heure d’Internet et des téléphones par satellites, c’est que vous n’avez pas encore compris que le radio-amateur est un passionné de technique, fier de mettre au point et d’améliorer ses installations qui sont le perfectionnement incessant, avec les moyens les plus modernes, de techniques anciennes. C’est en effet au tout début du 20ème siècle qu’apparaissent des stations privées de TSF, lesquelles doivent en 1907 obtenir un agrément des PTT. Les choses n’ont pas tellement changé depuis cette époque, grâce à l’autodiscipline de cette activité, qui veut que l’on ne parle jamais des problème politiques, sociaux ou religieux mais essentiellement des moyens que l’on a utilisés pour établir le contact, de sa région et de la météo qui, d’ailleurs, n’est pas étrangère aux performances des appareils. Exceptionnellement, des messages personnels peuvent être acheminés par ce moyen en cas de crises graves ou de catastrophes naturelles.

C’est cette parfaite neutralité qui a permis au système de perdurer sans opposition des diverses autorités.

... Et même, lesdites autorités (en France, la préfecture du département) sont intéressées par le fonctionnement d’un réseau susceptible de relayer les autres moyens de communication en cas de panne ou de blocage du téléphone et d’internet. Il est aussi prévu que les radio-amateurs se mettent au service des pouvoirs publics lorsque leurs matériels de radio peuvent aider, par exemple, à la recherche de balises de détresses. Des exercices sont organisés périodiquement pour retrouver une balise placée dans des endroits inattendus, de préférence la nuit et dans des terrains peu accessibles.
Voilà les occupations des radio-amateurs, sorte de grande famille universelle, centrée sur ses techniques de radio et possédant ses propres règles et ses codes qui l’affranchissent des problèmes de langue et de frontières.
En conclusion, un monde à part qui combine la performance technique et le goût des contacts humains à l’échelle de notre planète.

Merci à Pierre DESSENEUX de faire exister notre commune de Saint Martin du Puy au sein de ce monde humaniste.

 

L'agenda

Octobre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
  • Société Malviche
    Société Malviche
  • La Compagnie du Globe (Théâtre)
    La Compagnie du Globe (Théâtre)
  • Le Sanglier (Chasse)
    Le Sanglier (Chasse)
  • Club de la St-Martin ( Ouvert à tous )
    Club de la St-Martin ( Ouvert à tous )
  • GNNO (geekerie)
    GNNO (geekerie)
  • Sapin du Morvan - Bernard Malardier
    Sapin du Morvan - Bernard Malardier
  • Légumes et fruits rouges biologiques
    Légumes et fruits rouges biologiques
  • ENTREPRISE JEANNIN LAURENT
    ENTREPRISE JEANNIN LAURENT
  • Avenir Saint-Martin (festivité)
    Avenir Saint-Martin (festivité)
  • Cigtronic
    Cigtronic
  • Fournil de la Roseraie
    Fournil de la Roseraie
  • Epicerie - Mme PERONI
    Epicerie - Mme PERONI
  • Paysagiste Pascal MALARDIER
    Paysagiste Pascal MALARDIER
  • Agence Postale Communale
    Agence Postale Communale

Newsletters